Bienheureux Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

Le Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus a soutenu les intuitions de quelques membres de Notre Dame de Vie et elles-mêmes ont puisé à son enseignement.

La mission de l’Eglise est d’être fidèle au Christ, de donner le visage du Christ, de continuer les relations que Jésus a eues avec l’humanité, le dialogue que Dieu a commencé avec l’humanité depuis la création.

C’est dans la Sainte Ecriture que nous trouvons l’histoire des relations de Dieu avec l’humanité. Ce n’est pas simplement une histoire passée, c’est une histoire qui se continue. Dieu continue à être en relation avec l’humanité, par l’esprit Saint et par le Christ Jésus, sous l’action de l’Esprit Saint. 

Nous comprenons ces relations de Dieu avec l’humanité par le récit des faits, mais pour les comprendre parfaitement il faut les vivre, il faut les comprendre par l’intérieur, par l’expérience personnelle.

Qu’est-ce que Dieu demande à l’homme? Il demande le don de soi, l’engagement. par cette foi-engagement, nous entrons dans le mouvement de cette miséricorde, nous entrons dans cette histoire du peuple de Dieu, nous devenons pèlerins, nous faisons partie du peuple de Dieu par la foi.

Un chrétien n’est pas seulement quelqu’un qui adhère à des vérités, ni quelqu’un qui va à la messe le dimanche. Un chrétien l’est par son engagement, par le don de soi, par une réponse vivante et personnelle à cette miséricorde de Dieu qui se donne à Lui.

C’est une histoire d’amour, c’est une histoire de miséricorde. La nouvelle Pentecôte, la voilà!

Aux enfants, vous devez annoncer l’histoire des miséricordes divines, de l’action de l’Esprit Saint avec l’humanité. Tout est imprégné d’amour!

Père Marie-Eugène, 1966